Justice : Oly Ilunga va « exercer tous les recours pour rétablir » son honneur et revendiquer sa liberté

L’ancien ministre de la Santé publique sous Joseph Kabila, Dr Oly Ilunga, qui a écopé, dans un verdict rendu ce lundi 23 mars par la Cour de cassation, de 5 ans des travaux forcés et 5 ans de privation de ses droits civiques promet d’ « exercer tous les recours disponibles pour rétablir » son honneur et revendiquer sa liberté.

Il le dit dans un communiqué rendu public ce même lundi, dans lequel il évoque des poursuites judiciaires politiquement motivées.

« Lors des différentes convocations auxquelles j’ai répondu, les accusations médiatiques de détournement de fonds mis à disposition par le trésor public sont passées de 4,3 millions USD à 734 533 USD, repris dans sept chefs d’accusation. Dans son arrêt, la Cour de cassation ne retient finalement que deux charges des 7 qui portent sur les sommes de 391 332 USD pour l’achat de médicaments et 13 000 USD pour le transport de ces derniers », explique Dr Oly Ilunga.

Selon lui, ces deux sorties de fonds ont été effectuées à son insu par son conseiller financier.

Il ajoute qu’aucune pièce au dossier ne prouve qu’il a autorisé le payement de ces sommes.

Il ajoute que pour tous les décaissements qu’il autorisait, il existe des états de sommes à liquider clairs et précis ainsi que les pièces justificatives détaillées.

« Étonnement, la Cour de cassation a décidé de me condamner pour la seule charge pour laquelle ma signature n’apparait nulle part », proteste Oly Ilunga.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner