Coronavirus : reprise timide d’activités au 2eme jour du confinement à Lubumbashi

Certaines activités commerciales ont repris mardi 24 mars, deuxième jour du confinement à Lubumbashi, sur décision du gouverneur de la province, Jacques Kyabula. Selon un reporter de Radio Okapi, contrairement au premier jour, certaines activités commerciales ont repris sur décision de l’autorité provinciale. Les supermarchés, les stations-services, les pharmacies, les banques ont ouvert leurs portes. Les différentes barrières érigées la veille par la police et l’armée ont été évacuées.

Les taxis et taxis bus sont aussi visibles, bien que moins nombreux. Au centre-ville, les activités commerciales ont repris.

Les consignes et mesures de sécurité sont respectées. Devant tous les magasins et autres services, les dispositifs d’hygiène sont placés. Tout accès est conditionné par le lavage des mains. Contrairement au premier jour, ceux qui portent des masques sont moins nombreux. 

Les passagers dans les véhicules de transport en commun sont toujours entassés. A la question de savoir pourquoi et comment se retrouvent-ils dans la rue pendant que la mesure de  confinement décrétée par le gouverneur n’est pas encore levée officiellement et pourquoi n’observent-ils pas les mesures d’hygiène recommandées ? Certains d’entre eux  indiquent que la ville de Lubumbashi n’a pas encore enregistré des cas de Coronavirus.  Les échantillons des personnes prétendument atteintes de cette maladie ont été en effet déclarés négatifs par le ministre de la Santé publique, selon les résultats d’analyse effectuée à l’Institut national de recherche biomédicale (INRB).

Cette attitude est condamnée par  le musicien Dominique Bwalya dans sa chanson contre cette pandémie. L’artiste invite la population à continuer à observer scrupuleusement les règles de l’hygiène, parce que le Coronavirus n’est pas une utopie, mais une réalité.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner