Nord-Kivu : un compromis entre gouverneur et operateurs économique pour juguler les conséquences des mesures de prévention contre le Coronavirus


Un compromis a été trouvé jeudi 26 mars, entre le Gouverneur de province, les opérateurs économiques et avec toutes les associations confondues, suite à une flambée de prix des denrées alimentaires aux marchés de Goma depuis l’annonce, par le Chef de l’Etat, des mesures de prévention contre le Coronavirus.

Après sa tournée dans les marchés et où il a lui-même été témoins d’une flambée de prix des produits de première nécessité, le Gouverneur Carly Nzanzu Kasivita a par contre promis de faciliter l’approvisionnement des marchandises aux opérateurs économiques.

« Nous sommes en discussion avec les autorités des provinces frontalières, nous avons convenu que ceux qui sont dans le commerce transfrontalier puissent conditionner leurs marchandises et permettre la traversée. Nous sommes en trains de discuter aussi avec la FEC pour que ces gens puissent respecter la réglementation en matière de prix ».

Le coordonnateur de l’Union des producteurs et vendeurs des produits agricoles, Samuel Batundi, s’est dit satisfait, au sortir de cette rencontre et a promis de sensibiliser ses membres pour stabiliser le prix sur le marché.

« Lorsque les gens ont écouté qu’il y a le coronavirus, ils ont cru que c’est la fin du monde. Il y a des gens qui voulaient s’approprier toute la quantité comme le maïs et d’autres n’en trouvent plus. Ce qui nous a plongé dans le problème de la loi de l’offre et de la demande. Nous pensons que le service de l’économie va nous aider et comme le Gouverneur vient de nous promettre qu’il y a des facilités qu’ils vont nous donner, nous pensons que le prix va diminuer ».

La province du Nord-Kivu a enregistré son premier cas de Coronavirus, jeudi 26 mars.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner