Lubumbashi : le maire appelle la population au calme après accrochages entre FARDC et Maï-Maï Bakata Katanga

Le maire de Lubumbashi, Ghislain Robert Lubaba, appelle ses administrés au calme et à vaquer à leurs occupations, après l’agitation créée par les mouvements des miliciens Bakata Katanga dans la capitale du cuivre.

Pour Ghislain Robert Lubaba, la situation est sous contrôle et chacun peut vaquer paisiblement à ses occupations tout en observant les mesures d’hygiène pour prévenir le Coronavirus.

« La situation tumultueuse du samedi matin a été provoquée par un groupe des Maï-MaÏ. Ils ont été neutralisés et jusqu’ à présent la situation est sous contrôle. A la population de la ville de Lubumbashi de ne pas paniquer. Vous devez avoir confiance en votre armée, en votre police en l’autorité de l’Etat. D’où il n’y a plus de gravité dans la ville de Lubumbashi. On a mis ce groupe en débandade, par conséquent que la population soit calme, il n’y a rien tous ces gens ont été maitrisés », rassure Ghislain Robert Lubaba.

Les miliciens Bakata Katanga du seigneur de guerre Gédéon Kyungu Mutanga se sont manifestés samedi 28 mars dans plusieurs villes de l’ex-Katanga notamment à Lubumbashi, Likasi, Kasumbalesa et Kakanda. Ils ont été neutralisés par les FARDC.

A Lubumbashi, Likasi et Kasumbalesa, le bilan provisoire est d’une trentaine de morts et des plusieurs blessés parmi les miliciens. 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner