Tanganyika : 3 territoires touchés par des inondations dues à la crue du fleuve du Congo

Trois territoires sont touchés par des inondations à la suite de la montée des eaux du fleuve Congo dans la province du Tanganyika. Il s’agit de Kabalo, Kongolo et Manono. Selon les sources locales, les champs de paysans sont submergés et des centaines de maisons se sont écroulées. Les victimes posent des problèmes de prise en charge.

Les habitants victimes des inondations renseignent que la montée des eaux du fleuve Congo est observée depuis le mois de février dernier dans la région. Le fleuve est sorti de son lit sur une distance de 7km de part et d’autre.

Dans le territoire de Manono, par exemple, les habitants des villages Katamba Kazadi, Katchambuyu- Longolongo, Kishinga, Panda Kuboko déplorent la destruction de leurs champs. 

« Presque chaque famille pleure ses champs à cause de cette inondation. On ne sait où aller », témoigne Emile Nyembo, directeur d’une école primaire dans la zone.

A Kabalo, la scène reste semblable. L’administrateur du territoire, Raymond Mukondwe, parle d’un cycle du fleuve Congo qui intervient dans la région après chaque dix ans. « Comme les Eglises sont demandées d’arrêter momentanément et même les écoles, on a sollicité auprès des responsables que les victimes soient d’abord casés momentanément en attendant l’assistance nécessaires », a-t-il poursuivi.

A Kongolo, les dégâts restent aussi considérables. Les habitants de ce territoire vivent les pieds dans l’eau. Un membre de la société civile parle de plus de trois cents maisons au bord du fleuve, englouties par l’eau ainsi que tous les bureaux de services de l’Etat au niveau de la REGIDESO et de la gare.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner