Kwilu : l’INRB attendu à Idiofa pour prélever les échantillons d’un cas suspect à Coronavirus


Une équipe de l’Institut national de recherche biomédicale (INRB) est attendue mercredi 1er avril à Idiofa pour prélever les échantillons d’un cas suspect à coroanavirus détecté dans le territoire d’Idiofa au Kwilu. Il s’agit d’un Belge parti de Kinshasa et présentant des signes semblables à cette maladie virale, a indiqué le gouverneur de province, Willy Itshundala.

« Au territoire d'Idiofa, il y a un Belge qui se suspecte lui-même et j'ai échangé personnellement avec lui depuis hier [mardi 31 mars], et même ce matin, nous avons demandé à Kinshasa plus précisément au Pr Muyembe avec qui j'ai échangé. L’INRB va envoyer une équipe qui sera accompagnée de l’équipe de la division provinciale de la santé du Kwilu, demain (mercredi) sûrement ils seront à Idiofa pour aller faire des prélèvements », a déclaré le gouverneur du Kwilu.

Le suspect a lui- même alerté le service de santé pour un prélèvement des échantillons. Conscient de son état de santé suspect, ce Belge s’est déjà lui-même mis en quarantaine.  

Depuis l’annonce de ce cas suspect, samedi 21 mars, la population de la ville d’Idiofa dans le Kwilu vit dans une psychose.

Face à cette situation le gouverneur Itshundala a appelé la population au calme et au respect strict des mesures de prévention édictées contre le coronavirus.

« La population d'Idiofa doit se calmer parce que toutes les dispositions sont prises pour qu'on aille vérifier concrètement si c'est une pandémie ou c'est autre chose. Mais on les invite au strict respect des normes les plus élémentaires : on ne se salue pas à la main, on doit être distant d'au moins un mètre, on doit laverrégulièrement les mains, et sur les motos, on ne peut transporter qu'une personne, ils connaissent tout ça. Nous ne cessons de le répéter », a déclaré le gouverneur Itshundala.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner