Kananga : les détenus pour infractions mineures vont recouvrer la liberté


Les détenus préventifs, incarcérés pour des infractions mineures, vont recouvrrer laliberté à partir de jeudi 2 avril, a indiqué le Procureur général près la Cour d’appel du Kasaï-Central, Maurice Kama Alama.

Dans déclaration faite la veille à Radio Okapi, il a expliqué que cette mesure est prise pour éviter de remplir les prisons, au cours de cette période de crise sanitaire liée au Coronavirus,afin d’éviter des contaminations. 

La coordination provinciale de la Commission nationale des droits de l’homme (CNDH) avait,pour sa part, plaidé pour le désengorgement des maisons carcérales.
 

Des visites désormais « filtrées » 

Des visites sont désormais filtrées à la prison centrale de Kananga, a annoncé mercredi 1er avril le directeur de cette maison carcérale, Coco Lonji. Il a expliqué que seuls les membres des familles de détenus y accèdent pour juste remettre des vivres et des biens non-alimentaires.

Il dit mettre en application la recommandation du ministre de la Justice, visant à préserver les détenus contre le Coronavirus.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner