RDC : au moins 11 militaires tués aux combats avec les miliciens de la CODECO à Djugu

Onze militaires des FARDC ont été tués et d’autres blessés lors des combats qui les ont opposés aux miliciens du groupes CODECO samedi 11 avril au village de Nyapala dans le territoire de Djugu à environ 60 kilomètres au nord de Bunia. Le porte-parole des FARDC en Ituri ne confirme pas ce bilan fourni par des sources concordantes, préférant parler de « disparus du côté de l’armée » pendant ces opérations militaires qui sont en cours dans la région.

Des sources concordantes renseignent que ces militaires venaient en renfort pour traquer les assaillants de la CODECO, qui venaient d’attaquer un convoi des véhicules à Pitso, Nyapala et Karo dans le territoire de Djugu. Ces soldats sont tombés dans l’embuscade tendue par des assaillants au village de Nyapala, affirment des sources de sécurité.

Onze parmi eux sont morts pendant les échanges de tirs entre les deux parties. Plus de dix autres militaires ont été blessés et quelques armes récupérées par ces assaillants.

Contacté par Radio Okapi, le porte-parole de FARDC en Ituri, lieutenant jules Ngongo, reconnait qu’il y a des blessés du côté de l’armée. Mais il se réserve de confirmer les cas de morts.  Le lieutenant jules Ngongo parle plutôt des disparus, en attendant la fin des opérations militaires pour communiquer le bilan.

Le trafic est toujours suspendu sur le tronçon Bunia-Mahagi après l’attaque vendredi de convoi des véhicules, dont deux ont été incendiés. Cinq personnes, notamment des usagers de route, ont été tuées par la milice CODECO.

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner