Coronavirus : fin de la quarantaine pour 20 personnes à Mbuji-Mayi

Plus d'une vingtaine de personnes sont sorties vendredi 17 avril de leur quarantaine prolongée par le chef de division provinciale de la santé, après des rapports élaborés par l’équipe de surveillance sur leur état de santé. Ces personnes sont celles ayant été en contact avec la femme soupçonnée d’être morte au mois de mars dernier à Kinshasa de l’épidémie du Coronavirus, après son séjour de quelques jours à Mbuji-Mayi.

Ces personnes, qui sont désormais libre de mouvement, ont passé d'abord quatorze jours d'isolement volontaire pour un suivi médical effectué par l’équipe de surveillance de l’épidémie de COVID-19, instaurée par le comité de crise de la province. Elles étaient soumises à la prise régulière de la température à leur domicile.

Elles devraient également signaler tout symptôme qui se manifestait au cours de la période d’isolement volontaire leur recommandé. Après les quatorze jours sans aucun symptôme, le gouvernement provincial avait tout de même prolongé de dix jours la quarantaine.

Etant donné qu'aucun signe n'a toujours pas été constaté, le chef de division provinciale de la santé a annoncé vendredi la levée de la quarantaine. Ce qui veut dire que les personnes concernées ne sont pas atteintes de Coronavirus. Cette déclaration a calmé les esprits des habitants de Mbuji-Mayi et de la province, qui avaient manifesté la peur et la désolation au regard de rumeurs qui ont circulé sur cette affaire sur les réseaux sociaux.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner