Mbuji-Mayi : prolongation de la quarantaine des contacts d’une femme supposée morte du Coronavirus

Le gouvernement provincial du Kasaï-Oriental a prolongé de dix jours la période de surveillance des personnes ayant été en contact avec la femme soupçonnée d’être morte à Kinshasa de l’épidémie du Coronavirus, après son séjour à Mbuji-Mayi. Le ministre provincial de la santé intérimaire, Liévin Mbuyamba, qui a annoncé la nouvelle  mardi 7 avril sur les ondes de la RTNC/Mbuji-Mayi, affirme que cette décision intervient à la suite des rapports élaborés par l’équipe de surveillance, sur l’état de santé, des personnes contacts, ces derniers quatorze jours.

Liévin Mbuyamba parle des actions qui ont été menées pendant la période d’isolement et demande à toutes les personnes identifiées de poursuivre durant dix autres jours la même attitude d'isolement volontaire :
« Pour ce qui est des actions menées, nous avons été obligés de pouvoir procéder à la désinsectisation de l’hôtel, cela nous a été permis par le responsable de cet hôtel. Les membres de la famille de la défunte, ainsi que les voisines identifiées, ont été mis en quarantaine et se sont fait surveiller par la prise régulière de température. Pour ce qui est de la quarantaine, à ce jour selon les instructions médicales ou des professionnels de la santé, elle a totalisé le nombre de jours prévus, mais pour des raisons d’efficacité, et sur instruction du gouverneur de province, en sa qualité du président du comité de crise, et de premier sensibilisateur de la population est-Kasaienne au sujet du Coronavirus, il a souhaité et demande que nous puissions prolonger de 10 jours cette quarantaine pour des personnes faisant déjà l'objet de la surveillance ».

La population de Mbuji-Mayi vit dans la psychose depuis quelques semaines à la suite du décès, jeudi 26 mars à Kinshasa, d’une femme soupçonnée d’être atteinte du Coronavirus. Cette dernière avait séjourné avant sa mort dans la ville diamantifère.

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner