Travaux de 100 jours : le directeur général de l’OGEFREM prêt à se présenter à la justice

Le directeur général de l’OGEFREM, Patient Sayiba Tambwe, est prêt à se présenter en homme libre devant la justice, ont indiqué samedi 18 avril les avocats de cette entreprise publique. Dans une déclaration faite à la presse, ils indiquent que M. Sayiba n’a jamais refusé de répondre à l’invitation du parquet général près la cour de cassation sur le programme de 100 jours du Chef de l’Etat.

« Il est prêt à se présenter en homme libre, jouissant de la présomption d’innocence, devant les magistrats instructeurs du dossier en cause, dès lors qu’il recevra une invitation en bonne et due forme », a précisé Me Dieudonné Kaluba Dibue.

Des informations circulent dans les réseaux sociaux que le numéro 1 de l’OGEFREM, Patient Sayiba, serait en cavale ou refugié à l’Ambassade de la Tanzanie.

Pour son avocat conseil, Dieudonné Kaluba Dibue, le N° 1 de l’OGEFREM  observe les mesures de confinement dans sa résidence de la commune de la Gombe.

« M. Patient Sayiba Tambwe n’a jamais refusé de répondre à l’invitation du parquet général près la Cour de cassation. Il n’a jamais reçu deux mandats de comparution comme l’allègue une certaine presse. Lorsqu’il a voulu répondre à la seule invitation qu’il avait reçue, le parquet général n’était pas accessible pour raison des travaux de réhabilitation. Par la présente déclaration et étant donné qu’il y a eu vice manifeste de la procédure connue au niveau judiciaire, nous informons l’opinion que le dg de l’OGEFREM est en liberté totale et observe les mesures de confinement arrêtées par les autorités du pays », a-t-il expliqué.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner