Affrontements entre policiers et adeptes de Bundu dia Mayala au Kongo-Central : environ 15 morts

Les affrontements entre les policiers et les adeptes de Bundu dia Mayala dans la nuit de mardi à mercredi 21 avril dans le territoire de Songololo au Kongo-Central ont fait 14 morts et 26 blessés graves. D’après le coordonnateur de la société civile de cette contrée, ces adeptes de Ne Muanda Nsemi ciblaient les résidences de l’administrateur du territoire et des agents non-originaires travaillant dans ce coin. Ce mouvement multiplie depuis quelques semaines les actions du même genre dans  plusieurs localités de la province du Kongo-Central.

 

Comment expliquer la résurgence des actes de violence causés par le mouvement Bundu dia Mayala ?

 

Invités :

-Me André Lite Asebea, Ministre des droits humains.

-Philippe Kibangu, Secrétaire général du parti politique Bundu Dia Mayala.

-Me Sudi Kimputu Alimasi, Expert en décentralisation.

 

 

/sites/default/files/2020-04/22042020-a-f-dec-00_site.mp3

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner