Kananga : le CSAC suspend la radio Full Contact


 

Le Conseil supérieur de l’audiovisuel et de la communication (CSAC) a suspendu mercredi 22 avril à titre conservatoire la station de radio Full Contact ainsi que deux de ces animateurs.
Le CSAC, sur plainte du gouverneur de province, reproche à la radio Full Contact d’inciter la population à la désobéissance sociale lors de sa tranche d’animation intitulée « Kazolo Dilumbuluile ».

Il accuse également le media d’acharnement, de désinformation et d’imputation dommageable en la personne du gouverneur de province.

Le CSAC suspend également les journalistes Nick Tshisungu et Zacharie Kanku de la Radio Full Contact.

Cette institution d’appui à la démocratie reproche à ces deux animateurs d’avoir imputé au gouverneur l’interdiction d’exécution d’un projet de forage des puits d’eau, à Nkonko.

Ces deux animateurs sont également accusés de diffusion répétée de faux bruits, violant ainsi la loi du 22 juin 1996, portant sur l’exercice de la liberté de la presse en RDC.

Pour sa part, l’avocat-conseil de la radio Full Contact, Me Emmanuel Mwela, juge cette décision irrégulière.

Me Emmanuel Mwela s’étonne que le CSAC se soit saisi d’une plainte introduite bien avant la commission des faits.

Cet avocat du Barreau du Kasai-Central dit ne pas comprendre que la plainte du gouverneur soit introduite le 9 avril alors que des émissions incriminées auraient été diffusées les 11 et 13 du même mois.

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner