Zoom-eco.net : « RDC : 500 cas positifs au Covid-19 enregistrés en 50 jours » !

Le cumul de cas positifs au Coronavirus a atteint la barre de 500 au bout de 50 jours en RDC, grâce aux 9 nouveaux cas testés positifs qui se sont ajoutés jeudi 29 avril 2020, indique Zoom-eco.net

En effet, la crise sanitaire déclarée à Kinshasa le 10 mars dernier vient de totaliser 50 jours. Pure coïncidence, le 500ème malade atteint du coronavirus a été enregistré ce jour, constate le média en ligne.

En effet, 9 nouveaux cas de cette pandémie ont été confirmés à Kinshasa. Actu-30.info calcule : 491+9=500 cas. La maladie à Coronavirus continue à gagner du terrain en RDC, s’exclame Actu-30.info.

De ces 9 nouvelles infections, 3 sont enregistrées à la prison militaire de Ndolo, situé à Kinshasa la capitale de la RDC, renseigne pour sa part 7sur7.cd qui a consulté le bulletin du Comité multisectoriel de riposte à la pandémie du Covid-19. Ces 3 cas font passer le cumul à 4 dans cette maison carcérale.

Hausse du dollar

Depuis quelques jours, le dollar américain se négocie entre 1 820 et 1 850 francs congolais alors qu’avant le confinement la devise étrangère se négociait entre 1 700 et 1 720 francs congolais, fait remarquer Dépêche.cd.

Face à cette situation, le chef de l’exécutif national a instruit mercredi 29 avril le gouverneur de la Banque centrale d’actionner les mécanismes susceptibles de stabiliser le taux de change de la monnaie nationale face à la devise étrangère, ajoute le portail.

A ce sujet, le vice-premier ministre, ministre du Budget Jean Baudouin Mayo Mambeke, souligne que le Gouvernement suit de très près cette situation, selon Actualité.cd

« La RDC notre pays n’échappe pas à la règle générale qui soumet les économies du monde entier à une tendance baissière et ceci s’exprime chez nous en termes de volatilité du taux de change, l’inflation et bien d’autres paramètres », explique M. Mayo.

Sauf ce qui pourrait s'apparenter à une pétition de principe, la RD Congo est l'un de rares pays au monde, où le marché de change est à plus de 50% tenu par des particuliers. Moralité, la monnaie est vendue dans la rue, analyse pour sa part Forum des As.

Tous les tenants de petites cabines téléphoniques en plein air, se sont improvisés cambistes. Conséquence : chacun impose son taux, selon que la transaction s'effectue la nuit ou pendant la journée. Un libéralisme assorti d'une anarchie parfumée de bradage (cautionné ?) de la monnaie locale, écrit le quotidien.

Dossier Tshibala

Dans un autre chapitre, Cas-info.ca s’intéresse au détournement présumé du Premier ministre honoraire Bruno Tshibala et indique que le dossier est transféré à la Cour constitutionnelle.

Cette plainte a été transférée à la haute cour « pour disposition et compétence conformément à l’article 104 de la loi organique du 15 octobre 2013 portant organisation et fonctionnement de la cour constitutionnelle ».

Pour Le Phare, L’étau se resserre autour de Tshibala, accusé d’avoir détourné des salaires, primes et indemnités de sortie des membres de son cabinet.

 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner