Coronavirus au Kasaï-Oriental : l’entreprise chinoise SACIM accusée d’avoir fourni des kits de protection non conformes

Le procureur général près la Cour d’appel du Kasaï-Oriental entend mettre en place, dès lundi 4 mai, une commission rogatoire, pour vérifier la conformité des kits de protection contre le Coronavirus, offerts par la société chinoise d’Annhui et d’investissement minier (SACIM).

En effet, cette entreprise a offert, lundi 14 avril, à la province du Kasaï-Oriental un lot de matériel de protection contre le COVID-19 composé de masques, gel hydro-alcoolique et des gants de protection.

Bien avant leur utilisation, la province avait réquisitionné le laboratoire de l'Office congolais de contrôle (OCC) pour une analyse de ces équipements de protection.

Les rapports de l'OCC transmis le 17 avril ont indiqué que les étiquetages de ces matériels ont été falsifiés sur les dates de production et d'expiration, déclarant ces kits non conformes.

Cependant, les résultats des essais sur les 4 autres échantillons de gel hydro alcoolique sont déclarés conformes pour l'utilisation.

Pour sa part, la société SACIM dit avoir fourni toutes les preuves avec factures auprès des autorités provinciales. Elle dit aussi avoir contacté le fournisseur pour qu'il rembourse les fonds de ces équipements.

La SACIM a aussi remis une enveloppe à hauteur de 120 000 USD à la province dans le cadre de la lutte contre le COVID-19.

Ce dossier a fait objet d’un échange au Conseil de sécurité provincial. Le procureur général, compte mettre sur pied une commission rogatoire pour vérifier la conformité de ces matériels à la pharmacie d'achat à Kinshasa telle qu'indiquée par la société donatrice.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner