Coronavirus au Kasaï-Oriental : l'UNICEF forme 80 acteurs sociaux pour une prise en charge psychologique des enfants


Le Fonds des Nations unies pour l'enfance (UNICEF) a formé, lundi 4 mai, quatre-vingts acteurs sociaux, dans le cadre de la mise en place d'un système d'alerte communautaire des cas de protection de l'enfance lié au covid-19.

Cette formation qui est à sa 3e vague concernait 72 intervenants sociaux de la division provinciale des affaires sociales et 18 psychologues.

D’après le chef de bureau de l'UNICEF Kasaï-Oriental, Séraphin Peteloles, les rôles de ces travailleurs sociaux est de soutenir en santé mentale et psychologique les cas identifiés nécessitant une intervention adaptée.

« Nous savons que le COVID-19 a des conséquences sur le plan psychologique et émotionnel des enfants et les adolescents, mais aussi toutes les mesures qu'on est en train de mettre en œuvre dans le cadre de la prévention, a aussi des conséquences sur la psychologie et l'aspect émotionnel des enfants et des adolescents. La séparation des familles parce que, peut-être qu'un parent est bloqué quelque part et les enfants sont restés, ça joue sur leur psychologie et ça joue sur leur état émotionnel », a-t-il indiqué.

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner