Persistance de l’insécurité à Lubumbashi

Le bilan d’une nouvelle attaque des bandits armés survenue la nuit de dimanche à lundi 4 mai dans la commune Annexe de Lubumbashi, fait état de six morts, dont deux enfants d’une même famille, et une trentaine de maisons cambriolées.

La société civile du Haut-Katanga dénonce cette situation et invite les autorités à mieux sécuriser la population, qui – selon la même source - se sent livrée à elle-même.  

-Qu’est-ce qui explique cette persistance de l’insécurité à Lubumbashi ?

-Quelles solutions efficaces apporter à cette situation ?

 

Invités :

-Me Jean-Petit Mukena, Directeur de cabinet du gouverneur de la province du Haut-Katanga.

-Bertin Tshoz, Responsable de la plateforme Gouvernance et sécurité, une structure de la Société civile du Haut-Katanga.

-Professeur Ildefonse Tshinyama, Criminologue. Il est Professeur à l’Ecole de criminologie de Lubumbashi dans le Haut-Katanga. Il a réalisé la cartographie policière de la ville de Lubumbashi.

 

/sites/default/files/2020-05/05052020_bloc_dec_site.mp3

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner