Les jeunes de l'UNAFEC et de l'UDPS s’affrontent à Kasumbalesa

Des personnes ont été blessées et le siège de l'UNAFEC incendié lors des affrontements survenus entre les jeunes de ce parti et ceux de l'UDPS vendredi et samedi derniers à Kasumbalesa, dans la province du Haut-Katanga. Au cours d’une conférence de presse dimanche 10 mai dans sa résidence à Lubumbashi, le président de l'UNAFEC, Gabriel Kyungu wa Kumwanza, a appelé les deux franges de la jeunesse au calme et « à ne pas se tromper de cible ».   

Pour Kyungu wa Kumwanza, à ce stade, il est difficile d’avoir une version exacte de ce qui aurait été à la base de ces incidents. 

"Sur place à Kasumbalesa, dans les deux camps, on se rejette la balle. Il est inadmissible que ceux qui se réclament du même camp se rentrent dedans", a-t-il déploré. 

Kyugu wa Kumwanza a enfin demandé aux jeunes de l’UDPS de ne pas se tromper d’ennemi. Selon lui, son parti soutient le chef de l’Etat, par principe, pour le bien de la population congolaise et milite pour la réussite de son mandat. 

Pour sa part, le représentant de l’UDPS à Kasumbalesa, Gabriel Tshimanga, regrette aussi ce qui est arrivé. Il parle d’une infiltration dans les rangs des combattants, avant de rassurer que tous les militants de son parti sont sensibilisés pour que pareils incidents ne se reproduisent.

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner