RDC : 6 morts après attaques des miliciens CODECO à Djugu et Mahagi


 

Six personnes, dont deux enfants, ont été tuées par des miliciens du groupe armé CODECO, dans trois différents villages du territoire de Djugu et de Mahagi. Ces drames sont survenus entre samedi et  dimanche 10 mai.
Selon le président de la société civile de Mahagi, Hilaire Unencan, un groupe de miliciens a mis le feu à plusieurs maisons d’habitation, dimanche 10 mai à Pakenge-Ndena, dans chefferie de Djukot (Mahagi).

Tandis que dans la nuit de samedi à dimanche, dans le village Djuru qui se trouve dans la même entité, ces assaillants ont au passage incendié des maisons et emporté plusieurs biens dans des boutiques.
"Avant de se retirer, ils ont ôté la vie à un jeune homme, qui a été froidement abattu par balles", a indiqué Hilaire Unencan.

A Mulabo, cette-fois dans le territoire voisin de Djugu en chefferie de Baguru, deux personnes ont perdu la vie. Les victimes se trouvaient au marché, lorsque ces hommes les ont attaqués vers 19 h30' (17h30' TU), renseignent des sources sécuritaires.
Dans la foulée, trois autres habitants ont été grièvement blessés. A Mbudjona, en chefferie de Bahema Badjere, six assaillants ont froidement abattu deux enfants. A Lenge dans la même chefferie, un homme âgé de cinquante-quatre ans a été assassiné par des hommes en armes, toujours dans la nuit du samedi à dimanche. Ces personnes ont emporté environ cinquante chèvres appartenant à cet éleveur.  

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner