Lubumbashi: l’activiste Ramazani Wasolela porté disparu depuis 3 jours

Le groupe « Ukingo wa watetezi », une plateforme d’une trentaine  d’ONG des droits de l’homme, s’inquiète de la disparition d’un de ses activistes depuis trois jours à Lubumbashi (Haut-Katanga). Le coordonnateur du mouvement citoyen « La voix du peuple », Jonas Mulumba, a sollicité à travers  un communiqué rendu public jeudi 14 mai, l’implication de la police pour retrouver Ramazani Wasolela Rams.

« Il a quitté  son domicile au quartier Craa et devrait se rendre au quartier Golf. Depuis lors, ses téléphones sont éteints, sa famille est inquiète. Il est habitué aux réseaux sociaux, il fait souvent des posts.  C’est bien entendu au nom de la liberté d’expression qu’il donne souvent son point de vue sur la situation politique sécuritaire de la province ou de toute la nation. Je ne pense pas que cela puisse être l’occasion pour ceux-là qui en veulent à sa vie de pouvoir le faire disparaître. Je ne le pense pas parce que s’il exprime son opinion sur les réseaux sociaux, c’est pratiquement au nom de la liberté d’expression », s’inquiète Jonas Mulumba. 

Selon toujours lui, le Groupe « Ukingo wa watetezi » a pris le soin de demander à la police de pouvoir s’investir dans cette démarche-là, afin d’élucider ce cas de disparition.

Maitre Jonas Mulumba affirme par ailleurs que les ONG des droits de l’homme étaient à la base de l’initiation d’une proposition d’édit provincial en faveur des défenseurs des droits de l’homme qui œuvrent dans la province du Haut-Katanga.

« C’est une occasion pour nous de plaider afin que le bureau de l’assemblée provinciale du Haut-Katanga aussi tôt que les séances seront organisées que ce bureau accorde une très grande priorité à l’examen de cette proposition d’édit provincial », a-t-il proposé.  

 Le groupe « Ukingo wa watetezi », une plateforme d’une trentaine  d’ONG

 

 

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner