Covid-19 : la société civile de Goma salue les mesures prises pour freiner les contaminations locales

La société civile de Goma au Nord-Kivu a salué mardi 19 mai les mesures prises par le gouverneur Carly Nzanzu pour limiter la propagation du Coronavirus, en ce moment où les premières contaminations locales viennent d’être enregistrées. Cette structure citoyenne appelle au respect des mesures édictées pour ne pas amener les autorités à décider d’un confinement total qui pénaliserait la population.

« En réalité, le confinement total de la ville pouvait être décidé. Mais vu les conditions socio-économiques, il est demandé aux gens d’aller faire le marché, d’aller puiser de l’eau, d’exercer le travail la journée en respectant les règles d’hygiène et les mesures barrières. Le couvre-feu à partir de 20h limitera la divagation des personnes et surtout l’ouverture en cachette des bistrots et alimentations », note Marion Ngavho, président de la société civile de Goma.

 Entre-temps, le président de la société civile de Goma demande que le couvre-feu instauré actuellement soit bien encadré.

« Nous pensons que le couvre-feu réduira également les vols nocturnes et les cas de tracasseries policières, militaires ou des bandits armés auprès des populations. Et donc, la réduction des tueries, des assassinats et la justice populaire dans la ville de Goma. Mais à côté de tout ceci, il faut déployer des militaires et policiers disciplinés et professionnels au service de la population pour la bonne gestion des cas extrêmes pendant le couvre-feu », recommande Marion Ngavho.

La société civile propose aux autorités provinciales de faire respecter les mesures barrières, sans exiger les amendes pendant une semaine. Une période qui devrait être consacrée à la sensibilisation et à l’issue de laquelle les récalcitrants pourront être financièrement sanctionnés.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner