Tanganyika : le HCR organise le départ des déplacés du site de Kaseke

Le HCR a démarré mardi 25 mai l’opération d’appui au retour des déplacés du site de Kaseke. Cette activité est organisée en partenariat avec les autorités provinciales et bénéficie d’une assistance de la MONUSCO ainsi que d’autres agences et ONG.

Plusieurs déplacés décident volontairement de quitter le site de Kaseke. C’est le cas de Safi Kabwa, mère de cinq enfants dont un nouveau-né d’un mois, qui est prête pour refaire une nouvelle vie dans son village natal de Lwela sur la route de Moba.

Le président du comité des déplacés, Joseph Mpende, affirme que les déplacés ont besoin du matériel aratoire et des semences pour les activités de champs. « Des semences, vraiment nous en avons besoin. On n’a pas d’outils ici comme on n’avait aucune activité », a-t-il précisé.

Le site de Kaseke est le premier camp de déplacés monté sur la périphérie de la ville de Kalemie en septembre 2016.  Ce site a hébergé pendant quatre ans, 1823 ménages soit 7723 âmes ; les enfants y compris.

La fermeture de ce site est suivie de la démolition volontaire des maisons qui ont abrité chaque membre du site. Le Chargé de protection au HCR, Marie-Madeleine Sacko,  assure que le HCR va accompagner ce processus jusque dans le village de retour :

« Vous voyez avec la MONUSCO qui fait déjà un grand effort, un grand appui ; c’est pour tout le système des Nations unies, que ça soit nous HCR, que ça soit pour Ocha, que ça soit pour l’UNICEF, que ça pour le PAM, ainsi de suite. Donc, cette sécurité qui est déjà là est déjà appuyée. Ça, c’est notre contribution ».

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner