Coronavirus : SOS des hôteliers de Lubumbashi secoués par l’Etat d’urgence

Le secteur de l’hôtellerie est durement frappé à Lubumbashi depuis la proclamation de l’Etat d’urgence par le Chef de l’Etat. Selon un hôtelier, certains hôtels de Lubumbashi sont fermés et ont renvoyé leurs agents en congé technique. 

Roger Kalonji, gérant d’un des grands hôtels de la ville, demande aux autorités de songer au déconfinement  pour sauver ce secteur  qui se meurt :

 « Nous les hôteliers, lorsque l’économie marche et qu’il y a le mouvement de va-et-vient, c’est alors que nos activités évoluent. Mais, depuis que les mesures ont été prises par le Chef de l’Etat, nous peinons beaucoup. Certaines activités sont quasiment à l’arrêt. Les bars et les restaurants  sont  fermés. Il y a même certains hôteliers qui ont déjà fermé. Dans certains pays, on est en train petit à petit de  déconfiner. Nous demandons aux autorités de pouvoir un peu se pencher sur ça, pour nous permettre de pouvoir bien travailler ; parce que dans le cas contraire en tout cas, ça sera très compliqué les mois qui suivent ».

Selon lui, certains hôtels ont instauré le système de rotation des équipes pour ne pas mettre le personnel au chômage. « Nous tournons déjà en termes de rotation. C’est-à-dire, il y a une partie qui ne travaille pas l’autre travaille ; quelques jours après, la partie qui est partie rentre et travaille donc on fait des shifts », a-t-il précisé.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner