COVID-19 : Théo Kasi parle de la nécessité d’un laboratoire pour le Nord et Sud-Kivu

Les provinces du Nord et Sud-Kivu souhaitent avoir un laboratoire local pour diagnostiquer rapidement les cas de contamination à la covid-19, afin de stopper la propagation de cette pandémie.

Le gouverneur du Sud-Kivu, Théo Ngwabije Kasi l’a déclaré samedi 30 mai à Goma, après avoir rencontré le représentant spécial adjoint du secrétaire général des nations unies charge des opérations, David Gressly.

« Vous êtes au courant qu’aujourd’hui les échantillons de Goma et Bukavu, le Nord et Sud-Kivu, il faut envoyer à Kinshasa. Nous avons insisté sur la possibilité de tout faire pour la décentralisation de la prise en charge au niveau des laboratoires, donc la nécessité d’avoir un laboratoire soit ici à Goma ou à Bukavu », a-t-il indiqué

« Si nous avons la capacité de diagnostiquer localement, ça va réduire le délai dans la transmission des résultats. La clé dans cette lutte contre la Covid, c’est le dépistage et avoir les résultats le plus rapidement, de façon à isoler ceux qui sont touchés et les prendre en charge. Si on a une réponse en diagnostic rapide on peut arriver à arrêter la propagation », a-t-il ajouté.

Jeudi 28 mai 20 le gouverneur du sud participe à Gisenyi au Rwanda à une réunion d’échange d’expériences entre le Rwanda et la RDC, en matière de lutte contre la Covid-19.

 

 

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner