Ebola à l’Equateur : l'UNICEF travaille au côté du gouvernement de la RDC en fournissant des équipements essentiels

« L'UNICEF travaille au côté du gouvernement de la RDC et de tous les partenaires dans la réponse à l'épidémie d'Ebola en fournissant des équipements essentiels, en déployant des mobilisateurs communautaires, en fournissant des services d'eau, d’hygiène et assainissement, en soutenant les orphelins et les autres enfants affectés », a déclaré Edouard Beigbeder, représentant de l'UNICEF en RDC.

C’est ce qu’indique un communiqué de l’UNICEF publié lundi 1er juin à la suite de la résurgence de la maladie à virus Ebola dans la province de l’Equateur.

« Dans l'épidémie actuelle dans l'est de la RDC, proportionnellement, plus d'enfants sont touchés par rapport aux épidémies précédente d'Ebola. Nous devons donc nous assurer que la prévention de l'infection chez les enfants soit au centre de la réponse en Équateur", a souligné le Représentant de l’UNICEF en RDC.

L'agence onusienne déploiera 36 personnes d'ici mardi 2 juin pour travailler avec les partenaires gouvernementaux, les communautés, les psychologues et les travailleurs psychosociaux, et les organisations non gouvernementales pour aider les personnes infectées et affectées par le virus Ebola et pour sensibiliser les communautés aux bonnes pratiques d'hygiène et de comportement afin de prévenir la propagation de la maladie.

L'UNICEF, par l'intermédiaire de son bureau à Mbandaka est sur le terrain pour soutenir les autorités sanitaires en leur fournissant le matériel (pulvérisateurs de chlore, kits de lavage des mains, gants, masques, équipement de protection individuelle) nécessaire pour désinfecter les maisons des personnes décédées et des cas confirmés.

Selon le communiqué, l'UNICEF reste engagé à soutenir le gouvernement de la RDC dans ses efforts pour contenir cette nouvelle épidémie d'Ebola et limiter son impact sur les enfants.

Le gouvernement de la République Démocratique du Congo a confirmé la mort de cinq personnes - dont une jeune fille de 15 ans - due à la maladie à virus Ebola à Mbandaka, la capitale de la province de l'Équateur, dans le nord-ouest du pays.

Les décès ont eu lieu entre le 18 et le 30 mai mais n'ont été confirmés que lundi 1er juin comme étant liés à l'Ebola.

Quatre autres personnes qui ont contracté le virus - tous des contacts du défunt, y compris l'enfant d'un des cas décédés - sont traitées dans une unité d'isolement à l'hôpital Wangata de Mbandaka.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner