Nord-Kivu : la société civile pour l’évaluation des opérations militaires lancées contre les groupes armés

La société civile du Nord-Kivu plaide pour l’évaluation des opérations militaires dites de grande envergure lancées par les FARDC depuis le 31 octobre 2019 à Beni contre les groupes armés, notamment les ADF.

Cette structure citoyenne dénombre 651 personnes tuées depuis le début de ces opérations.

« On semble sentir une sorte de léthargie du côté de la pression militaire si bien que les gens continuent à être victimes. Nous sommes en train de penser que l’évaluation de ces opérations devra être vite diligentée de telle sorte que l’on voit les moyens qui ont été alloués à ces opérations dites de grandes envergures avec des stratégies mises en place s’il y a lieu de les changer et s’il y a lieu de voir comment les moyens ont été utilisés », a proposé Edgard Mateso, vice-coordonnateur de la société civile du Nord-Kivu.

La société civile réclame par ailleurs la transparence dans la gestion des fonds alloués à ces opérations.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner