RDC : 23 villages de Mahagi récupérés par l’armée (autorité coutumière)

Vingt-trois villages en chefferie de Walendu Watsi dans le territoire de Mahagi (Iuri), qui étaient occupés par les miliciens de la CODECO, sont passés sous contrôle de l’armée régulière. Le chef de cette entité coutumière a salué vendredi 5 juin la prouesse des FARDC, qui a permis aux nombreux habitants de regagner leurs villages d’origine. 

Les miliciens de la CODECO ont occupé plusieurs villages en chefferie de Walendu Watsi depuis plus de deux mois. A partir de là, ils faisaient des incursions dans d’autres chefferies de ce territoire : Panduru, Warpalar, Anyals 2 et Alur Djuganda.

Cette milice profitait de l’absence des FARDC dans plusieurs entités pour commettre des exactions contre la population.

Mais depuis le déploiement des forces loyalistes, qui sont engagées au front il y a une semaine, ces miliciens connaissent « un revers indescriptible », affirme le chef local Fety Pega. Selon ce dernier, vingt-trois villages sont récupérés, plusieurs miliciens tués et d’autres capturés. Plusieurs effets pillés par ce groupe armé ont été repris par l’armée et remis aux victimes.

Fety Pega demande cependant à la population de sa chefferie de collaborer étroitement avec les FARDC pour éradiquer cette milice, qui contrôle encore environ six autres villages.

Le porte-parole de l’armée en Ituri soutient que cette milice est quasi anéantie à la suite de l’offensive miliaire lancée contre elle depuis une semaine dans les territoires de Djugu et Mahagi. Il promet de fournir le bilan global des opérations militaires dans les prochains jours.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner