Nord-Kivu : l’agglomération de Kinyandoni, en territoire de Rutshuru vidée de ses habitants

Dans le territoire de Rutshuru, l’agglomération de Kinyandoni s’est vidée d’une bonne partie de ses habitants depuis le 8 juin 20. Selon un député provincial élu dans ce territoire, cela est consécutif à une intensification des incidents sécuritaires. Plusieurs cas de meurtre et kidnapping y ont été enregistrés les deux dernières semaines, affirme le député Elie Nzaghani

« Une très grande agglomération comme Kinyandoni, la sécurité maintenue par 5 à 6 militaires, cela cause des problèmes sérieux. Chaque jour ils [les habitants] reçoivent des visites nocturnes. Nous avons déjà enterré au moins 7 personnes. Je vous ai parlé des Nyatura qui sont en train de s’installer dans le groupement de Binza. Et là nous voudrions que l’autorité puisse s’apprêter pour traquer cet ennemi-là », a-t-il réclamé

Le porte-parole de Sokola 2 Major Ndjike Kaiko affirme pour sa part que la traque de ce groupe armé est déjà en cours.

« Le secteur opérationnel Nord-Kivu Sokola 2 a planifié les opérations dans la zone de Binza, c’est contre ces FDLR et leurs alliés les Nyatura, qui se sont retranchés de Tongo où ils ont été sérieusement traqués. Voilà ce qui explique cet activisme actuellement dans le groupement Binza. »

Cette insécurité entretenue par le présumé groupe armé Nyatura, affecte les relations de cohabitation entre les communautés Nande et les Hutus vivant dans cette agglomération de Kinyandoni, a précisé la société civile locale.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner