Nord-Kivu : 8 personnes tuées dans une attaque des présumés FDLR à Kinyandonyi


Huit personnes ont été tuées lors d’une attaque perpétrée dans la nuit de mardi à mercredi 15 janvier, par des présumés combattants des rebelles rwandais des FDLR à Kinyandonyi, en chefferie de Bwisha dans le territoire de Rutshuru (Nord-Kivu). Selon le président de la société civile de Rutshuru, Jean Claude Babanze, plusieurs blessées ont été enregistrés et trois maisons ont été incendiées.

Selon Jean Claude Babanze, l’incident s’est déroulé vers 1 heure du matin de mercredi 15 janvier.

Parmi les victimes figurent 4 personnes d’une même famille. Il s’agit du père, de la mère et de leurs deux enfants.

« Nous demandons aux FARDC et au gouvernement d’avoir un œil vigilant sur le territoire de Rutshuru, mais également de traquer tous ces bandits. Il est vrai qu’il y a de traques, nous avons félicité les Forces armées de la RDC, FARDC, pour ce qu’ils ont fait par rapport à la traque mais, pour l’instant je vous confirme que les groupes armés à Kinyandonyi, à Kisheguru et à Katuiguru ont encore réoccupé leurs anciennes positions. On sent comme si les FARDC ont relaxé un peu », a déclaré M. Jean Claude Babanze.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner