« Aller aux élections dans le même contexte de 2018, c’est incendiaire pour l’avenir du pays », Christophe Lutundula

Le député nationale Christoph Lutundula vivement préoccupé par la précipitation avec laquelle les confessions religieuses ont lancé le processus de désignation des nouveaux animateurs de la Commission nationale électorale indépendante (CENI) en replacement de l’équipe Nanga.

Pour lui, aller aux élections dans le même contexte de 2018 sans tirer les leçons des problèmes enregistrés lors du dernier cycle électoral est incendiaire pour l’avenir du pays.

Il estime qu’avant de renouveler le bureau, il faut procéder tout d’abord à la réforme du cadre institutionnel de la CENI.

Christophe Lutundula est l’auteur d’une proposition de loi portant modification de la loi électorale. « C’est depuis 9 mois maintenant que cet instrument juridique a été déposé au bureau de l’Assemblée Nationale, mais il n’a jamais été soumis à l’examen », s’inquiète-t-il.

Vous pouvez suivre ici l’interview de Christophe Lutundula avec  Michel Kifinda Ngoy :

 

/sites/default/files/2020-06/christophe_lutundula-00.mp3

 

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner