Ituri : Jean Bamanisa Saidi lance le programme STAREC

Le gouverneur de province de l’Ituri, Jean Bamanisa Saidi, a lancé mercredi 17 juin à Bunia, le programme de stabilisation du territoire de Djugu pour un coût total d’environ six millions de dollars américains. Selon le responsable du STAREC en Ituri, ce programme qui bénéficie de l’appui financier du Fonds des Nations unis pour la stabilisation et d’autres bailleurs, vise essentiellement la restauration de l’autorité de l’Etat dans cette entité, victime d’atrocités de la milice CODECO depuis 2017.

Ce programme de stabilisation comprend quatre piliers, dont le dialogue démocratique, la restauration de l’autorité de l’état et la relance économique. Il inclut entre autres l’appui aux institutions publiques, notamment la police et la justice ainsi que le renforcement des communautés de base pour réduire les risques d’enrôlement des jeunes dans les groupes armés.

Le responsable du STAREC en Ituri, Jean Marc Mazio, affirme que plusieurs activités seront exécutées pour atténuer les conséquences de la guerre en territoire de Djugu, mais surtout pour restaurer l’autorité de l’Etat dans cette entité.

Le gouverneur de l’Ituri assure que ces interventions vont permettre de poser les jalons du développement durable du territoire de Djugu et de l’Ituri qui est entravé par les atrocités de la milice CODECO.

La société civile de l’Ituri reste sceptique sur l’impact de ce programme de stabilisation qui, selon elle, n’a pas permis jusqu’ici de pacifier les territoires de Mambasa et d’Irumu où les violences armées ont repris.  

 Ce programme, qui va se dérouler dans un contexte d’insécurité générale en territoire de Djugu va durer deux ans.

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner