Sud-Kivu : 2 militaires tués par des miliciens à Fizi

Plusieurs affrontements ont été signalés le weekend dernier dans les hauts plateaux de Fizi et Itombwe. Ils opposaient d’une part les groupes armés locaux entr’eux et d’autres part la coalition des groupes armés Ngumino, Makanika et Androïd aux FARDC, notamment à Kamombo. Cette localité est située dans le groupement Balala Nord, secteur de Tanganyika en territoire de Fizi. D’après le porte-parole de l’armée dans la région Sud de cette province, capitaine Dieudonné Kasereka, deux militaires des FARDC ont perdu la vie dans cette attaque des miliciens survenue samedi 20 juin à Kamombo.

Selon des sources sécuritaires, les troupes loyalistes disent avoir fait un repli stratégique pour limiter les dégâts collatéraux à Kamombo.

Le porte-parole du secteur opérationnel Sokola 2, au sud du Sud-Kivu affirme que des populations civiles habitent cette localité.  Les FARDC, attaquées par surprise, se sont retirées vers Mikenge, dans le secteur d’Itombwe où la situation reste tendue, selon le capitaine Dieudonné Kasereka.

Les déplacés internes du camp érigé à côté de la base de la MONUSCO se disent inquiets de leur sécurité. Pendant ce temps, les autres résidents dans la localité ont commencé à vider le village. Certains se dirigent sous la panique vers Kipupu, fuyant la progression de Ngumino et ses alliés vers Mikenge.

Des sources de la société civile sur place à Mikenge signalent qu’une forte radicalisation des conflits est observée en ce moment au sein des communautés ethniques locales.

D’autre part, des patrouilles nocturnes dissuasives conjointes MONUSCO-FARDC ont été déployées à Mikenge et dans les environs du camp de déplacés. Il s’agit d’empêcher de nouvelles attaques contre les camps de déplacés et les positions de la MONUSCO et des FARDC par des groupes armés.

Selon les mêmes sources, un autre affrontement a été signalé samedi au village de Kalingi, à 25 kms au nord de Minembwe-centre entre les Guminos et les Mai-Mai Ebuela. Le bilan ici fait état de deux Guminos et un Mai-Mai tués.

Le même jour, les miliciens Guminos et les Mai-Mai Biloze Bishambuke se sont affrontés au village de Kakenge, à 35 Km au sud de Minembwe. Des sources militaires témoignent qu’un enfant de sept ans a été tué dans ces combats.

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner