Ituri : 11 morts dans une embuscade tendue par des éléments de la CODECO à Djugu

Onze personnes dont quatre militaires et trois policiers ont été tuées ce samedi 4 juillet à Matete non loin de la localité de PITSO dans le territoire de Djugu sur la route nationale numéro 27. L’Administrateur du territoire affirme que l’incident est survenu lors d’une embuscade tendue par les assaillants de la CODECO. Les casques bleus marocains de la MONUSCO se sont déployés rapidement sur le lieu aux côtés des FARDC pour rétablir la situation.

Les deux véhicules en provenance de Bunia sont tombés dans une embuscade des assaillants de la CODECO vers onze heures locales à 10 Kilomètres de Gina, avant d’arriver à Pisto dans le Territoire de Djugu. Selon l’Administrateur du territoire, ces rebelles ont tiré sur le convoi escorté par des militaires et policiers.

Sur le champ, onze personnes sont mortes. Parmi elles, quatre militaires et trois policiers. A bord de ces véhicules se trouvait  l’Administrateur du territoire assistant de Djugu, chargé de l’économie et finances Kiza Mateso. Celui-ci fait partie des victimes. D’autres personnes ont été grièvement blessées. Alertés, les casques bleus marocains de la MONUSCO se sont rendus rapidement sur le lieu d’attaque pour appuyer les militaires des FARDC venus de Pimbo. Selon des sources locales, la  présence de ces soldats de la Paix a fait fuir les assaillants, empêchant ainsi une nouvelle attaque de ces miliciens qui avaient déjà réussi à faire renverser les deux véhicules à bord desquels se trouvaient des victimes. Pour le moment, la circulation est perturbée sur la route nationale numéro 27.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner