Kwilu : le calme revient à Masamuna après les incidents causant mort d'hommes


Le calme est revenu à la commune rurale de Masamuna, territoire de Masimanimba, dans la province du Kwilu, après les incidents de lundi 6 juillet.

Des commerces et autres habitations avaient été attaqués et pillés par des manifestants qui protestaient contre la mort d’un homme. Ce dernier a été tué par un jeune garçon venu lui réclamer le paiement de sa dette.

L’administrateur de ce territoire, Jean Bosco Mukubidi affirme que le présumé meurtrier qui était en fuite a été arrêté.

‘’ J’ai conscientisé la population, j’ai donné un message de paix, et j’ai demandé aussi à la population de ne plus revenir sur des pareils actes qui sont déplorables. Parce que on a endommagé des maisons, heureusement la police est intervenu,  il y a eu deux blessés, l’autre c’était un policier qui était frappé par les jeunes qui se trouve actuellement à Mosango pour des soins médicaux et un enfant de 14 ans qu’ une balle perdue avait touché au niveau du bras, il est aussi à Kinshasa, pris en charge par le sénateur Mabaya", a-t-il fait savoir.

Il demande également à la population de ne plus s’adonner aux actes de vandalisme :

"Nous sommes entrain de faire un effort de conscientiser la population, peut être vous savez il y a des éléments égarés, des personnes qui ne savent pas la loi, l’infraction est individuelle. Le petit là qui avait tué bon il était en fuite, heureusement Dieu merci, on l’avait arrêté au niveau de 316, comme il est arrêté, il va répondre de ses actes, on doit le transférer directement à Bulungu. Je pense que le calme total est revenu, il n y aura plus rien’’
 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner