Bukavu : les leaders des partis politiques de Lamuka interpellés par la police

La marche prévue ce lundi 13 juillet à Bukavu par les partis politiques du regroupement Lamuka a été étouffée par la police. Le lieu de rassemblement a été investi par la police avant le début de la marche qui avait comme objectif le refus de l'entérinement de Ronsard Malonda à la tête de la CENI.

La police de Bukavu n'a pas attendu que les manifestants se rassemblent avant de les déstabiliser. Les forces de l'ordre ont préféré anticiper la marche pour ne pas se retrouver débordée par la foule immense qui s'apprêtait à prendre d'assaut toutes les rues de la ville.

Tous les carrefours étaient quadrillés par les policiers. Les manifestants se sont alors rétractés pour ne pas engager un bras de fer avec les forces de l'ordre. La Mairie de Bukavu n'avait pas autorisé la marche évoquant l’état d’urgence sanitaire encore en cours.

Pour sa part, le commandement de la police Sud-Kivu n'a pas souhaité confirmer ni infirmer les cas d'arrestation de quatre leaders du MLC et de PND dans les rangs des manifestants.

A Kamituga dans le territoire de Mwenga, les sympathisants de la plateforme politique Ensemble pour le Changement qui tentaient de manifester ont été dispersés eux aussi par la police. Les personnes arrêtées ont été vite relâchées.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner