Nord-Kivu : reddition d'au moins 20 miliciens Maï-Maï à Kanyabayonga après la mort de leur leader

Au moins 20 combattants Maï-Maï fidèles au général autoproclamé Kitete Bushu se sont rendus vendredi 17 juillet à la section DDRRR de la MONUSCO à Kanyabayonga au Sud du territoire de Lubero.

Ces miliciens ont quitté la brousse quelques heures après la mort de leur leader qui dirigeait la faction des Maï-Maï UPDI/Mazembe.

D’après le bourgmestre de la commune rurale de Kanyabayonga, Paluku Vutseme Heri qui livre la nouvelle, ils sont venus avec des armes à feu.

Il encourage les autres miliciens à leur emboiter les pas.

 « C’est moi qui ai coordonné leur reddition parce que, ils m’appelaient et ils m’ont sollicité que je puisse faciliter leur reddition. J’ai demandé à la MONUSCO d’aller les récupérer. Ils sont une vingtaine. Au moins 24 éléments plus 9 armes AK47 et un lance-roquette ont été récupérées. Selon eux, quand ils m’ont sollicité, ils ont dit qu’ils ont réalisé qu’ils se sont enrôlés dans une histoire qui n’a ni tête ni queue », a indiqué Paluku Vutseme Heri.

Selon lui, cette reddition est salutaire pour la région :

« C’est un danger de moins contre notre population et nous encourageons ceux-là qui sont encore en brousse d’emboiter les pas  de ceux qui ont fait reddition».

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner