Tshopo : les hommes d'affaires accueillent avec joie la levée de l’état d'urgence


La mesure relative au déconfinement annoncée par le Chef de l'Etat mardi 21 juillet est bien accueillie autant par la population en général que par les hommes d'affaires en particulier à Kisangani (Tshopo).

Dans certaines rues de la Commune Makiso, notamment dans le couloir de la mort, l'espace compris entre le rond-point du Canon et la SGA, en passant par la résidence Zambeke, l'ambiance habituelle a repris ses droits avec la réouverture des bistrots, à la grande satisfaction de certains.

"Aujourd'hui ça fait vraiment la joie qu'on nous a déconfinés, on est maintenant libre de chanter, danser, boire ensemble avec les amis. Ca permis que toutes les activités reprennent, on est là on est en train de se rafraîchir", s'est réjoui un habitant de Makiso.    

Même sentiment chez les commerçants. Cependant, certains sollicitent l'appui du gouvernement.

" Il faut que le gouvernement pense aux hommes d'affaires qu'il leur donne des moyens pour qu'ils se retrouvent encore pour aller faire des achats et puis qu'il ouvre les frontières. Pour nous ça ne va pas pour les affaires", a estimé un commerçant qui a requis l'anonymat.

Du côté des restaurants et hôtels, la reprise est encore timide. Toutefois, les responsables estiment que cette mesure valait la peine pour essayer de sauver l'économie. 

" Sur le plan social, sur le plan commercial, toute l'économie est par terre.  Maintenant qu'il y a déconfinement, vous avez vu que nous avons entamé certains travaux, c'était pour préparer que quand il y aura déconfinement qu'on puisse redémarrer avec les nouvelles base, les nouvelles structures, essayer de nous rattraper si cela est possible", a reconnu Guy Lusangi Hussein, l'un des opérateurs économiques de la Tshopo.

Quoique satisfaits, tous reconnaissent la nécessité d'observer les mesures barrières pour éviter un nouveau confinement.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner