Conflit frontalier : la SADC accorde à l'armée zambienne un ultimatum de 7 jours pour quitter le sol congolais

Conflit frontalier RDC-Zambie. La SADC, communauté des Etats de l’Afrique Ausmathetrale, a tranché en faveur de la RDC. C’est ce qui ressort du compte-rendu du conseil des ministres de vendredi dernier. Jolino Makelele, porte-parole du gouvernement, a indiqué que la SADC avait accordé un ultimatum d’une semaine aux troupes zambiennes pour quitter les territoires de Kibanga et Kalubamba dans la province du Tanganyika.

-Que pensez-vous de cette évolution dans ce conflit frontalier entre la RDC et la Zambie ?

-Que doit faire la RDC pour assurer l’intégrité de ses frontières et empêcher les incursions répétées sur son sol ?

Invités :

-Claude Ibalanky, Coordonnateur du Mécanisme national de suivi de l’Accord cadre d’Addis-Abeba.

-Professeur Jacques Djoli, Député national et inspecteur général du Mlc. Il est professeur de droit constitutionnel et ancien vice-président de la commission défense, sécurité et surveillances des frontières au Sénat.

-Professeur Tshibangu Kalala, Professeur de droit international et spécialiste de droit public. Il prépare un ouvrage sur toutes les frontières de la RDC.

 

/sites/default/files/2020-07/270720-p-f-diaologueentrecongolais-00_site.mp3

 

 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner