Sud-Kivu : le calme revient à Sange, après le meurtre de 14 personnes

Le calme est revenu vendredi 31 juillet à Sange dans le Sud-Kivu, après une journée très tendue à la suite des manifestations des jeunes en colère. Ces jeunes dénonçaient l’insécurité grandissante après une série de tirs qui ont fait 14 morts et 7 blessés la veille dans les quartiers de Sange.

Le calme a été retrouvé à l’issue d’un meeting populaire tenu par le gouverneur Théo Ngwabije. Il a résussi à trouver un compromis avec les manifestants de Sange.

Dans leur mémorandum, les habitants de Sange exigeaient le départ immédiat des membres du Conseil local de sécurité. Le gouverneur Theo Ngwabije s’est immédiatement incliné devant cette demande.

Quant à l’installation effective de l’administrateur du territoire d’Uvira à Sange, l’autorité provinciale a promis de le faire incessamment.

La question du départ de la MONUSCO a été renvoyé à Kinshasa.

La délégation provinciale a pris en charge les frais funéraires pendant toute la période de deuil au niveau des familles éprouvées.

Après ce compromis, les corps des victimes ont été dégagés de la route et seront mis en terre ce samedi 1er août 2020, d’après le président de la société civile à Sange, Bernard Tondo. Il indique que la situation est maitrisée.

Cependant des inquiétudes planent encore sur le sort réservé au bourreau, présumé auteur de cette série de tuerie dans les quartiers de la cité de Sange. A cette question, le commandant du secteur opérationnel Sokola 2 au Sud du Sud-Kivu affirme que les troupes des FARDC déployées sur le terrain sont encore à la recherche du présumé criminel.

Une fois attrapé, la même source promet que le bourreau devra répondre de ses actes dans une audience en flagrance à Sange.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner