RDC : l'UNC a marché à travers le pays pour exiger la libération de Kamerhe


L’Union pour la nation congolaise (UNC), le parti de Vital Kamerhe, a organisé des marches à travers le pays pour exiger la libération du directeur de cabinet du Chef de l’Etat, condamné à 20 ans de travaux forcés et détenu à la prison centrale de Makala. 

Bien qu’interdite à Kinshasa, la marche a bel et bien eu lieu dans plusieurs artères de la capitale sans itinéraire précis et non encadrée par la police. 

Au Nord-Kivu,  Plusieurs dizaine des militants de l’UNC ont marché pacifiquement ce vendredi à Goma tandis qu’à Mbuji-Mayi au Kasaï-Oriental, une vive tension a été observée. A la base, l'agression des membres de l’UNC. Cette marche pourtant autorisée a été plusieurs fois perturbée par des personnes non autrement identifiées. 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner