La prospérité : « Mécontentement des pétroliers dans la zone Sud-Est : Sylvestre Ilunga rassure la FEC »

Revue de presse de ce mercredi 12 août 2020

La presse revient ce matin sur la grève déclenchée par les pétroliers dans la zone Sud-Est du pays, elle évoque également la rencontre de la cité de l’union africaine entre le président Tshisekedi et les syndicats des enseignants de l’EPST ainsi que la convocation de l’ancien ministre des finances Henri Yav Muland au parquet près du  TGI Kinshasa/ Gombe

La prospérité rapporte que le Premier Ministre, Ilunga Ilunkamba, a présidé  mardi 11 août 2020 une importante réunion avec une délégation de la Fédération des Entreprises du Congo (FEC) du secteur Pétrolier des provinces notamment, du Haut-Katanga, Lualaba et du Nord Kivu, à l’immeuble du Gouvernement. Au cours de cette rencontre, les deux parties ont échangé sur la problématique de la structure des prix pétroliers dans la zone Sud-Est pour laquelle le Gouvernement s’emploie depuis le début à trouver une solution adéquate à leurs revendications.

Cette délégation, conduite par le Président de la FEC Albert Yuma, était composée de présidents des fédérations précitées et de plusieurs ministres provinciaux, note le journal.

A l’issue de la séance de travail, le Président de la FEC a confié que la délégation a été rassurée de l’implication du Chef du Gouvernement pour une résolution très rapide de cette question, car la grève ne profite ni aux populations, ni aux opérateurs économiques, et encore moins à l’Etat congolais.

Mediacongo.net parle quant à lui des discussions très enrichissantes lundi 10 aout à Kinshasa entre la Ministre de l’Économie nationale, Acacia Bandubola et les opérateurs du secteur.

Ce media estime qu’il s’agit d’un pas vers la fin de la grève des pétroliers

« Dans le cadre du partenariat positif, partenariat mutuel, nous nous sommes convenus que tous les paramètres vont être revus dans la transparence pour qu’on tende vers la vérité de prix. Et après les conclusions seront soumises à la décision très prochainement du gouvernement. Et donc, on s’en sort très content parce qu’on a senti un partenariat commun, solide et fort », signale mediacongo.net citant le président d’Engen RDC

Le media rappelle que les pétroliers se plaignent et affirment que le prix actuel ne reflète pas la réalité. Il est basé sur un taux de change de 1700 FC, ce qui est loin de la réalité d’aujourd’hui. En plus, le prix du baril a fortement augmenté sur le marché international.

A cela, il faut ajouter la fermeture de la frontière angolaise qui a augmenté aussi le volume des prix. Autant de questions auxquelles le gouvernement doit trouver des réponses durables pour contenter les opérateurs du secteur qui ont promis, à leur tour, un approvisionnement en continu en carburant, ajoute mediacongo.net.

 

« RDC - Grève des pétroliers du Sud-est : Bientôt une nouvelle structure des prix qui "prendra en compte les revendications des opérateurs économiques », indique pour sa part 7sur7.cd citant le président de la FEC Albert Yuma

7sur7.cd note qu’Albert Yuma a, à l’issue de la réunion tenue à la primature, fait savoir que la réunion entre le chef du gouvernement et les opérations économiques du secteur pétrolier du Sud-Est était une occasion d'ouvrir un dialogue "franc et sincère sans arrière-pensée" sur la question des prix des produits pétroliers". 

Rencontre Tshisekedi et syndicats de l’EPST

Le potentiel : « Présidence : Tshisekedi-Enseignants décident de la revisitation de la liste des nouvelles unités »

Le quotidien kinois informe que le chef de l’Etat Félix-Antoine Tshisekedi a échangé mardi 11 août avec la délégation du Syndicat des enseignants du Congo (SYECO) conduite par sa secrétaire générale Cécile Tshiyombo. Pour cette première séance, il était question que la délégation conduite par Mme Tshiyombo fasse comprendre au chef de l’Etat ce qui se passe dans le sous-secteur de l’Enseignement primaire, secondaire et technique, notamment autour de la liste des enseignants « Nouvelles unités » qui doivent être pris en charge par le Trésor public.

D’après Le Potentiel, face à ses interlocuteurs, le chef de l’Etat, très attentionné, a promis de proposer des solutions idoines à moyen et long terme aux revendications des enseignants.

Aussi a-t-il décidé qu’un nouveau contrôle des effectifs d’enseignants « Nouvelles unités » soit mené dans un bref délai, poursuit Le potentiel

 

Henri Yav invite au parquet près la cour d’appel de Kin/ Gombe

 

Ouraganfm.cd signale que l’ancien ministre des finances Henri Yav Muland est convoqué  jeudi 13 aout, au parquet près la Cour d'appel de Kinshasa/Gombe

D’après des sources recoupées par Ouraganfm, « Henri Yav Mulang sera entendu sur le dossier de 100 millions de dollars payés anticipativement par la société Mutanda Mining au titre d’impôt sur les bénéfices et profits. »

Pour le même dossier, le gouverneur de la Banque centrale du Congo, Deogracias Mutombo a été convoqué mardi à la police judiciaire des parquets mais ne s’etait pas présenté, ajoute Ouraganfm.cd

Bien avant Henri Yav Mulang et Deogracias Mutombo, l’ancien patron de la DGI, Dieudonné Lokadi avait été interpellé le 03 août puis relâché deux jours après, soit le 05 août, après un interrogatoire serré, note encore Ouraganfm.cd.

Ce media en ligne rappelle qu’en  2014, « voyant les élections venir, le gouvernement avait  décidé de lancer les négociations avec les compagnies minières et d’autres grands contribuables…En 2015, il obtient de Mutanda Mining le payement anticipatif de 100 millions de dollars comme avance au titre d’impôt sur les Bénéfices et Profits.

Mutanda paye les 100 millions en deux tranches. D’abord une première de 20 millions via la BCDC puis la deuxième tranche par la Banque des Règlements Internationaux (BRI ) via l’UBC qui a émis le code Swift.

 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner