Nord- Kivu : 2 notables accusés de complicité avec les Maï-Maï aux arrêts

Deux notables et deux jeunes du village Kisembwe au Sud de Lubero ont été arrêtés le week-end dernier par les FARDC. Ils sont  accusés de complicité avec les Mai-Mai. Une arrestation que l’ONGDH-CIDHOPE dénonce et qualifie d’arbitraire.  

D’après le secrétaire exécutif de l’ONG « Cercle International pour la défense des Droits de l’Homme, la Paix et l’Environnement » (CIDHOPE), Me Dellyco Mbambu, ces personnes ont été arrêtées dans la nuit de samedi à dimanche au cours d’une perquisition organisée par des éléments FARDC. Ces derniers les ont conduits à leur position de  Kitsombiro, les accusant de complicité avec des groupes Mai-Mai.

 Me Dellyco Mbambu précise par ailleurs que ladite perquisition a été menée en dehors des heures reconnues par la loi et sans aucun mandat. Il ajoute que le commandant local des FARDC serait en train d’exiger le payement d’une somme de trois cents dollars à chacun  en vue de leur libération.

L’administrateur du territoire de Lubero, Richard Nyembo s’est réservé de tout commentaire.

Le porte-parole du secteur opérationnel grand Nord-Kivu et Sukola 1, le Lieutenant Antony Mwalushayi, dit ne pas être au courant de cette situation. Il assure que le commandement militaire du secteur va se renseigner à ce sujet afin d’en savoir plus.

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner