Atundu à l’inspecteur général des finances : « Certains postes exigent le devoir de discrétion »

Certains postes de responsabilité exigent le devoir de la discrétion, a vendredi 14 août, le communicateur du Front commun pour le Congo (FCC), André Alain Atundu, aux déclarations de l’Inspecteur général des finances, Jules Alingete.

Lors d’une conférence de presse organisée vendredi 14 août à Kinshasa, il a invité M. Alingete à transmettre les résultats de ses enquêtes aux autorités compétentes que de les mettre sur la place publique.

L’inspecteur général des Finances, Jules Alingete, a révélé jeudi 13 août que la RDC a plus de 1 300 exonérations avec un manque à gagner de près de 5 milliards de dollars américains.

D’après lui, l’effort fourni par son institution est de réduire le niveau des exonérations afin de permettre à l’Etat de récupérer ses moyens.

Par ailleurs, le FCC estime que l’appel à la réforme électorale lancé par les organisations de la société civile est inopportun.

André Alain Atundu indique que cette réforme risque de perturber les échéances électorales de 2023.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner