Sud-Kivu : le trafic entre Uvira et Bujumbura toujours pas effectif

La frontière entre la RDC et le Burundi au niveau d’Uvira n’est pas encore réouverte deux jours après l’autorisation la décision du président Felix Tshisekedi autorisant la réouverture des frontières (ports et aéroports) du pays.

Une foule de voyageurs et migrants avaient pris d’assaut le poste frontalier de Kavimvira samedi et dimanche 16 août mais, personne n’a traversé de l’autre côté vers Bujumbura.
Les petits commerçants transfrontaliers se plaignent des conditions pour eux jugées impossibles à respecter, notamment le paiement de 30 dollars américains pour l’obtention d’une attestation médicale de test de covid-19. 

Les sources proches de la direction général de migration (DGM)- Uvira, affirment qu’en dépit du communiqué de leur direction général à Kinshasa, des mesures préalables  doivent être édictées par la RDC et le Burundi en vue d’alléger les mesures, notamment en faveur des petits commerçants transfrontaliers et renforcer ainsi les mesures barrières devant éviter la propagation de la maladie à coronavirus pendant cette reprise du trafic transfrontalier. Les petits commerçants n’attendent pas cela de cette oreille. Beaucoup parmi ceux qui se sont présentés samedi et  dimanche 16 août se disent être déçus des conditions exigées pour la traversée de la frontière. C’est le cas de Madame Nadiati Suleyman, retrouvée à Kavimvira. Elle déplore cette situation qui porte déjà préjudice à ses affaires à quelques jours de la rentrée scolaire. 

La même affluence est observée de l’autre côté de la frontière burundaise de Gatumba où des congolais sont bloqués depuis cinq mois.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner