Kwilu : la société civile s’inquiète de la recrudescence de l’insécurité


Le cadre de concertation de la société civile du Kwilu s’inquiète de la recrudescence de l’insécurité causée par les détenus bénéficiaires de la grâce présidentielle après leur libération de la prison centrale du cinquantenaire de Bandundu.

Selon le vice-premier président de cette structure, Placide Mukwa, les prisonniers bénéficiaires de la grâce présidentielle qui ont recouvré la liberté récemment sont retournés dans leurs sales besognes qui consistent à causer l’insécurité et à maltraiter les paisibles citoyens de la ville de Bandundu.

Il demande par ailleurs aux autorités compétentes de recommencer avec la traque des délinquants.

"Nos enfants qui il y a peu étaient dans la prison, ils ont été traqués, arrêtés et transférés dans la prison. Et certains ayant purgé leur peine, d’autres ont eu la grâce présidentielle, ont été libérés. Mais malheureusement, ils reprennent avec leurs anciennes habitudes. Ça signifie que la prison ne les a même pas aidés à changer. Alors nous appelons les autorités à recommencer à traquer ces jeunes gens-là, pour que cette fois ici, qu’ils soient déférés devant la justice et soient envoyés en prison et nous allons veiller cette fois que si les Kuluna sont arrêtés qu’on les transfère dans d’autres prisons dans d’autres provinces, si non, ils vont continuer à maltraiter la population", a-t-il indiqué.

Contacté, le porte-parole de la police du Kwilu, le major Camile Atungale a indiqué que toutes les dispositions sont prises pour mettre hors d’état de nuire tous ces inciviques et sécuriser la population.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner