Traque des bandits armés dans le Lualaba : 29 présumés avec 10 armes et munitions présentés à la justice


Sept groupes de 29 présumés bandits ont été présentés mercredi 19 août par le ministre provincial de l'intérieur au gouverneur du Lualaba, Richard Muyej.  

Parmi eux se trouvent ceux qui opèrent à Kolwezi et qui se réfugient à Lubumbashi et à Kasumbalesa. Ils ont été arrêtés par les services de sécurité du Haut-Katanga  D’autres ont pour champs d'action la ville de Kolwezi. Ils sont accusés de cas de vol, de viol et de meurtre.

Ce groupe est composé notamment des auteurs de meurtre de deux Chinois, rapporte Déodat Kapenda, ministre provincial de l'intérieur dans le Lualaba. Font aussi partie de ces malfrats, six femmes et un policier.

10 armes et 270 munitions ont été retrouvées sur tous ces présumés bandits. Deux autres armes dont une de fabrication locale ont été découvertes dans une cachette au village Musompo, situé à quelques encablures de la ville de Kolwezi.

Les autres bandits sont en cavale. Leurs photos ont déjà été publiées.
C'est ainsi que les autorités de Kolwezi demandent à la population de collaborer avec les services de sécurité en dénonçant ceux qui sèment la terreur et endeuillent les familles à Kolwezi.

Dès ce jeudi, la police commence l'examen des dossiers pour déterminer les juridictions civiles ou militaires où seront très prochainement déférés ces présumés bandits selon la nature des faits qui leur sont reprochés.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner