Kasumbalesa : la base « Bilanga » de l’UDPS occupée par des militaires

Les militaires FARDC et les policiers ont investi la base « Bilanga » à Kasumbalesa. Les militants de l'UDPS qui y exerçaient leurs activités sont invisibles.

Cette situation a été saluée par la société civile de Kasumbalesa qui espère que cela va permettre de lutter ainsi contre la contre bande et  faire en sorte que tout l'argent qui était perçu indûment par certains individus renfloue les caisses de l'État.
 

Le ministre provincial de l’intérieur, Fulbert Kunda Milundu, estime pour sa part que tout le monde doit se soumettre à l'autorité de l'Etat : 

« Depuis quelques temps il y a une situation tout ç fait anormale qui se déroulait à Kasumbalesa. Il y avait des compatriotes des certains partis politiques  qui commençaient à se substituer aux services publics ce qui était tout à fait anormal  et nous avons estimé que le moment était venu pour rétablir l’ordre. Les services chargés de rétablissement de l’ordre sont en train d’agir. Nous ne faisons que remplir nos obligations vis-à-vis de l’Etat pour lequel nous nous sommes engagés à travailler. L’Etat ne doit pas abdiquer devant ses responsabilités quand l’ordre public est rompu quand il y a déviation de certaines organisations privées, l'État a l'obligation de rétablir l’ordre. Et ce qui est en train de se passer à kasumbalesa n’est qu’un travail de rétablissement de l’ordre institutionnel, de l’ordre républicain des choses ».

Pour lui, ces policiers et militaires resteront à Kasumbalesa dès que l’ordre sera rétabli, avant de regagner leurs postes habituels.    

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner