Lutte contre la traite des personnes en Rdc : l’APLTP Meta Kasanda lance un message à la population pour endiguer le phénomène

 

« Mettre à l’honneur les personnes de première ligne ». C’est le thème de la journée internationale contre la traite des êtres humains, journée instituée par les Nations Unies et célébrée le 30 juillet de chaque année dans le monde. En Rdc, cette journée a été marquée jeudi 30 juillet par une conférence débat organisée à l’hôtel Memling à Kinshasa par l’Agence pour la prévention et la lutte contre la traite des personnes (APLTP), structure du Président de la république qui implémente la politique de la traite en Rdc.

Celle-ci est considérée comme un phénomène mondial aux signes invisibles. ‘’L’expression désigne une violation des droits humains qui repose à titre principal sur l’exploitation d’une ou plusieurs personnes, en vue d’en tirer profit’’, selon la Coordonnatrice de l’Agence pour la prévention et la lutte contre ce phénomène en Rdc, Rebecca Meta Kasanda qui lance un message à la population pour l’endiguer.

Parmi les effets négatifs de la traite des personnes, on note le traumatisme, le handicap physique, la maladie et la mort. 

Qu’est-ce que la traite des personnes ? Quelles sont ses différentes formes pratiquées en Rdc et dans le monde ? Comment y mettre fin ?

C’est autour de cette problématique que Droits et Citoyenneté gravite.

JEEF NGOY MULONDA a réalisé ce magazine. 

/sites/default/files/2020-08/040820-droitcitoyennete-traitedespersonnesweb.mp3

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner