RDC : Martin Fayulu et Théodore Ngoy demandent la destitution du président Tshisekedi

Martin Fayulu et Me Théodore Ngoy, deux candidats malheureux des élections de décembre 2018 accusent le Président de la République Félix Tshisekedi de violer la constitution en nommant les deux juges de la Cour constitutionnelle à la Cour de cassation alors qu’ils sont en plein mandat. Il s’agit du juge Noel Kilomba et son collègue Obulu.

Pour eux, la constitution n’autorise pas cette permutation. Ils ajoutent que cette violation intentionnelle de la constitution devrait pousser les deux chambres du Parlement réunies en Congrès d’accuser le président de la République de haute trahison.

« Nous disons que nous voulons construire un Etat de droit. Ce n’est pas un mot qu’on lance en vain. Il faut que les actes suivent. M. Tshisekedi n’est pas légitime. Il pose des actes en violation intentionnelle de la constitution. M. Félix Tshisekedi court un risque énorme. Il doit être traité de haute trahison », a affirmé Martin Fayulu, le président de l’ECIDE.

Vous pouvez l’écouter dans cet extrait :

/sites/default/files/2020-09/01092020-p-f-martinfayulu_sur_la_violation_de_la_constitution_par_felix_tshisekedi-00.mp3

 

Un plan diabolique planifié par le FCC

Augustin Kabuya, secrétaire général de l’UDPS qui réagit à cette déclaration affirme pour sa part que Martin Fayulu et Théodore Ngoy n’ont fait qu’exécuter le plan diabolique déjà planifié par le FCC.

 

Pour Augustin Kabuya, ce n’est un secret pour personne que le FCC ne jure que sur la tête du président de la République. Il ajouter que le FCC ne doit pas croire que la RDC est une propriété privée de Joseph Kabila où il peut partir et revenir comme il veut.

« C’est le FCC qui est derrière ça. Mais M. Fayulu doit comprendre une chose : il avait monté un coup à Genève, ce coup-là n’avait pas réussi. Le chef de l’Etat n’a jamais violé la constitution. Le FCC a déjà un schéma qu’il a déjà planifié pour nous faire du mal. Nous sommes au courant de leurs plans et nous allons nous défendre », réplique Augustin Kabuya.

Son intervention est à écouter ici :

/sites/default/files/2020-09/01092020-p-f-augustin_kabuyasur_la_violation_de_la_constitution_par_felix_tshisekedi-00.mp3

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner