Kwilu: la société civile d’Idiofa se plaint de l’insuffisance des magistrats

La société civile du territoire d’Idiofa dans la province du Kwilu se plaint de l’insuffisance des magistrats dans ce territoire. Selon elle, la dernière mise en place opérée par le Conseil supérieur de la magistrature a entrainé un vide des magistrats et il ne reste que trois magistrats pour le parquet et le tribunal de paix. Cette situation cause plusieurs difficultés au sein de l’appareil judiciaire d’Idiofa. Dans un entretien accordé à Radio Okapi samedi 4 août, le coordonnateur de la société civile d’Idiofa, Me Jean-Marie Bells, a plaidé pour l’affectation d’autres magistrats à Idiofa afin de palier à toutes ces difficultés. 

Me Jean-Marie Bells fait savoir qu’avant la dernière mise en place opérée par le Conseil supérieur de la magistrature, le tribunal de paix de ce territoire avait déjà un problème sérieux d’organisation judiciaire, à cause de l’insuffisance des magistrats, vue l’immensité du territoire.   

Selon lui, cette dernière mise en place est venue encore créer un vide au sein de cette juridiction. Celle-ci comptait seulement quatre magistrats (deux au tribunal et deux au parquet). Un magistrat du parquet a été muté et il n’en reste qu’un seul, déplore-t-il. 

Cette situation a entrainé notamment la lenteur dans le traitement des dossiers, à cause de l’équipe très réduites des magistrats, et la non-organisation des chambres foraines. Autre difficulté, indique Jean-Marie Bells, les trois magistrats restés passent des journées entières au travail et « ne rentrent à la maison que le soir, très fatigués et sont coupés du reste de la population. » 

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner